Sun

25

May

2014

Sayed Nasrallah: Nous l’emporterons en Syrie et les pays du monde viendront remercier la Syrie pour sa résistance

3- Français

Sous le slogan «un pays dont l'identité est résistance », le Hezbollah a commémoré la libération du Sud Liban en mai 2000. Devant des dizaines de milliers de partisans du Hezbollah rassemblés dans la ville de Bent Jbeil pour assister au discours du secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah a dit :

«Que la paix de Dieu soit sur le Messager de l'Islam, sur sa famille, et sur vous. Au début je vous félicite pour cette occasion bénie. La libération du Liban de 2000 est commémorée cette année avec des occasions religieuses islamiques bénies tel que le voyage nocturne du prophète et le martyr de l'imam Moussa el-Kazem.

Nous nous réunissons en ce jour comme à chaque année pour insister sur la grandeurde l'exploit de la libération du pays et sur ses significations. Le plus important exploit est l'échec du projet du Grand-Israël. Cet exploit est libanais, national, arabe et patriotique et personne ne prétend accaparer seul cette victoire. Nous apprécions les grands sacrifices consentis pour réaliser la victoire. Cet exploit confirme la culture de la capacité de la victoire, et c'est cette culture qui nous a entrainés dans la période des victoires.

Depuis mai 2000, nous avons constaté que nous pouvons vaincre l'ennemi quoique puissant soit-il. L'important est d'avoir la volonté, la foi, et de poursuivre l'action.

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=12156&cid=342#.U4Jk5nbTwrA

Read More 0 Comments

Thu

10

Apr

2014

Complet: Interview du sayed Nasrallah avec le quotidien as-Safir

Français

AlahedNews

L'opération militaire de Chebaa est de notre œuvre... notre politique médiatique modifiée

 

-Comment avez-vous compris le raid israélien sur l'une des positions du Hezbollah près de la frontière libano-syrienne ?
Sayed: D'après nous, les Israéliens tentent de profiter de la situation actuelle pour changer les règles du jeu, ou plus précisément changer les règles d'engagement. Dans les dernières années, les Israéliens ont tenté d'arriver à un point qui leur permet d'entrer dans les territoires libanais au Sud à quelques mètres au Liban. Cette affaire était réglée par la FINUL et l'armée libanaise. On n'attend pas de la résistance qu'elle soit déployée tout au long de la frontière pour empêcher l'entrée des soldats israéliens quelques mètres dans les territoires libanais. Mais il s'est avéré dernièrement que les Israéliens voulaient entrer dans les profondeurs du territoire libanais et ils l'ont fait effectivement, et ce, dans le but de réaliser plusieurs objectifs dont l'espionnage sur le terrain parce que l'espionnage aérien ne résout pas tous les problèmes. L'espionnage aérien ne peut pas collecter des renseignements sur certains angles. De plus, certains détails ne peuvent être assurés par l'espionnage aérien. Donc, ils ne peuvent pas renoncer à l'espionnage sur le terrain. Ils pénètrent aussi pour implanter des équipements d'espionnage, tels que les équipements découverts sur le réseau des télécommunications. Leur objectif aurait été d'implanter des charges explosives pour tuer des personnes. Cette entrée sur le sol libanais sert plusieurs objectifs.
...
Read More 0 Comments

Wed

09

Apr

2014

Sayed Nasrallah pour un nouveau président «made in Lebanon»

Français

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a affirmé que le Hezbollah a tranché le nom du candidat à la présidentielle à qui il accordera son soutien et vote.  
Dans la deuxième et dernière partie de son interview avec le quotidien libanais as-Safir, sayed Nasrallah a indiqué que le du nom du candidat sera annoncé au moment opportun et après coordination avec nos partenaires politiques.
Interrogé sur sa position après l’annonce de la candidature du chef des Forces Libanaises Samir Geagea à la présidentielle, Sayed a dit: «Hormis de notre évaluation concernant M. Geagea, ses positions, son passé et ses objectifs politiques, et loin de notre position à l’égard de n’importe quel candidat du 14 Mars ou de ceux jouissant de son soutien ; ilSayed Nasrallah pour un nouveau président «made in Lebanon». est amplement normal et logique qu’on soutient et appuie  notre candidat dont nous voyons l’arrivée à la tête de l’Etat préservera l’intérêt national auquel on aspire».
Sayed Nasrallah a évoqué «une chance réelle de parvenir à l’élection d’un président made in Lebanon, et de parachever l’échéance présidentielle grâce à une décision interne et nationale».
Pour le chef de la Résistance, «les facteurs locaux sont plus que jamais décisifs, (…) si un des candidats à la présidentielle obtient la majorité requise, dans le cadre d’une ambiance locale soutenant cette procédure, l’élection aboutira alors».  
Il a en outre prévenu que les différends entre les forces politiques sur la personnalité du président, et l’expiration de la date juridique et l’entrée dans le vide, ouvrira la porte à une intervention internationale et régionale.

...

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=11877&cid=342#.U0T4-KiSwbA

Read More 1 Comments

Sat

29

Mar

2014

Les Arabes reprennent notre choix sur la Syrie d’il y a trois ans

3-Français

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a affirmé que l’équation «armée-peuple-résistance» a réussi à libérer la terre, là où le monde entier a échoué, ajoutant que cette résistance constitue l’or du Liban, voire l’or le plus précieux au monde.

S’exprimant à l’occasion de l’inauguration du forum du Mont Amel pour la culture et la littérature et l’ouverture du théâtre de la victoire dans le village du Sud Liban, Ainata, Sayed Nasrallah a assuré que le véritable motif derrière la campagne menée contre le Hezbollah n'est autre que sa promotion de la résistance qui a réalisé les victoires tout au long de son histoire.

Il a par ailleurs raillé des tentatives d’intimidations de certains partis politiques libanais concernant une possible offensive israélienne contre le Liban, faisant savoir que l’ennemi israélien craint la force grandissante de la résistance.

Enfin, Sayed Nasrallah a appelé les forces politiques libanaises à oeuvrer de concert pour trouver des solutions aux problèmes économiques, sécuritaires et sociaux, et à profiter de l’occasion qui se présente devant eux pour élire un nouveau chef d’Etat.

Dans ce qui suit, les idées principales du discours de Sayed Hassan Nasrallah: 

…..

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=163822&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Fri

14

Mar

2014

Sayyed Nasrallah: L'Occident et le Monde Arabe veulent en finir

Read More 0 Comments

Sun

16

Feb

2014

Nous sortirons victorieux de la guerre contre les takfiris

3- Français

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a assuré que la victoire sera le résultat ultime du conflit actuel avec les groupes takfiris, appelant l'Etat libanais à adopter une politique à tous les niveaux pour confronter ces groupes terroristes. Dans une allocution télévisée diffusée par la chaine de télévision al-Manar, à l'occasion du martyre des dirigeants de la résistance islamique au Liban, Sayed Nasrallah a indiqué que les Américains ont réussi avec les Israéliens à faire oublier la cause palestinienne à la nation, occupée par ses conflits internes. Il a mis en garde contre les tentatives américano-sionistes de profiter de cette faiblesse pour imposer leurs conditions aux Palestiniens.

Au sujet des défis sécuritaires qui menacent le Liban, Sayed Hassan Nasrallah a rappelé les conflits sanguinaires qui déchirent les groupes takfiris entre eux, signe que toutes les communautés libanaises seront menacées et visées au cas de la victoire de ces groupes, parce que telle est la logique des takfiris.

Abordant l'affaire de la formation du nouveau gouvernement, le numéro 1 du Hezbollah a fait savoir qu'un gouvernement d'intérêt national qui respectera les échéances présidentielles et parlementaires sera meilleur qu'un gouvernement du fait accompli, ou d'un gouvernement qui exclut le Hezbollah. Même si certaines figures provoquaient une réaction négative chez la population.

Et de saluer la révolution bahreinie pacifique pour sa troisième année consécutive, et d'appeler les Palestiniens à bloquer la voie à l'exploitation de leur situation par des parties tierces voulant provoquer une discorde entre les camps palestiniens au Liban et leur entourage.

Dans ce qui suit les idées principales du discours du secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah:

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=156067&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Thu

02

Jan

2014

اذا کنتم تظنون...

Read More 0 Comments

Tue

24

Dec

2013

l’admiration de la diva Fayrouz pour Hassan Nasrallah crée la polémique

Français

Algerie1

Le musicien, compositeur et chanteur Ziad Rahbani, fils de la grande diva libanaise Fayrouz, a déclaré que sa mère admire le secrétaire général du parti Hezbollah, Hassan Nasrallah.

Ces propos ont aussitôt déclenché une polémique au pays des cèdres où la presse proche du courant du futur de Saad Hariri et celle du président des forces libanaises, Samir Geagea, celui là même qui est considéré comme le boucher de Sabra et Chatila, sont montés au créneau pour fustiger ce ” penchant politique” de la diva.

“Fayrouz aime beaucoup [le chef du Hezbollah] Hassan Nasrallah”, avait révélé Ziad Rahbani sur le site Al-Ahd proche du Hezbollah.

Ces déclarations du fils de la diva ont provoqué de vives réactions au sein de certaines franges de la population et de la classe politique libanaises, dans les médias et sur les réseaux sociaux. En effet, cette révélation a fait la Une des articles et des commentaires postés sur les pages de socialisation. Immédiatement, les critiques ont fusé de toutes parts contre Fayrouz et l’histoire artistique des Rahbani.

Réagissant à cette levée de boucliers, Rahbani, au cours d’une interview accordée à la chaine de télévision libanaise Al-Mayadeen le 19 décembre, soit quelques jours après sa déclaration, a dénoncé la “campagne diffamatoire” dont lui et sa famille font l’objet et a réitéré que sa mère, la fameuse chanteuse Fayrouz éprouve de la sympathie envers le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah.

Il a aussi affirmé que tous ceux qui attaquaient sa mère et Nasrallah, “prenaient automatiquement la défense d’Israël”. Il a rappelé que sa mère soutient la lutte et qu’il la défendait car elle avait préféré garder le silence.

“Fairouz est avec la résistance”

«Il n’est pas permis, en cette époque de divisions, que la princesse de l’art arabe ne salue le maitre de la résistance», a-t-il dit au lendemain d’une longue interview accordée au site d’information al-Ahed. C’est dans cette interview que Ziad a révélé les sentiments d’affection de sa mère envers Sayed Nasrallah.

«Elle préfère le silence. Je parle d’elle parce que Fayrouz représente tout le patrimoine des Rahbani, et elle était le porte-parole de ce patrimoine», a assuré Ziad, assurant que Fayrouz est avec la résistance. «Si Fayrouz n’était pas avec la résistance, il y aurait eu un problème entre nous, et je n’aurais jamais composé ses chansons».

 

A la question de savoir sa position sur la participation du Hezbollah en Syrie, l’artiste libanais a dit: «Je soutiens les choix du Hezbollah même s’il décide d’aller en Égypte», en réponse à la participation du parti de la résistance dans les combats en Syrie.

http://www.algerie1.com/actualite/liban-ladmiration-de-la-diva-fayrouz-pour-hassan-nasrallah-cree-la-polemique/

Read More 0 Comments

Tue

24

Dec

2013

Une lettre de la Jordanie à Sayed Hassan Nasrallah

Français

AlManar

Des personnalités parlementaires, culturelles, médiatiques, politiques, populaires et syndicalistes jordaniennes ont adressé une lettre au secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah dans laquelle elles affichent leur solidarité aux  positions courageuses de Sayed Nasrallah contre l’ennemi sioniste, et au soutien du Hezbollah à l’armée syrienne dans sa guerre contre les terroristes.

Dans cette lettre, publiée par le site d’information de la chaine al-Manar on écrit entre autre :

«Votre éminence Sayed Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah, que Dieu vous protège... Nous, soussignés des   personnalités parlementaires, culturelles, médiatiques, politiques  populaires et syndicales jordaniennes, affichons notre fierté pour votre rôle et vos positions nationales et patriotiques courageuses, pour le parcours de votre parti, pour le sang de vos martyrs qui ont défendu et défendent la nation arabe et islamique dans les sites de l’héroïsme au Liban Sud contre l’ennemi sioniste et ses  agents, les sionistes de l’intérieur (du Liban : ndlr) parmi les wahhabites takfiris au Liban et en Syrie, et ceux qui les soutiennent parmi les régimes arabes collaborateurs et comploteurs avec l’ennemi sioniste.

Il est très significatif que les forces qui ont comploté avec l’ennemi sioniste lors de la guerre de juillet 2006 soient les mêmes qui portent atteinte à votre statut et à votre parti de résistance.

Votre Eminence… Bien que nous soyons en Jordanie les fils d'une identité nationale progressiste et contre les approches sectaires, nous, en tant que musulmans sunnites et chrétiens appelons les sunnites et les chrétiens du monde entier à refuser d’être le fer de lance américano-sioniste contre la résistance, et à sa tête le Hezbollah, la seule force arabe qui a vaincu l'ennemi sioniste, alors que les arsenaux d'armes et les chaines satellitaires suspectes sont occupées par la discorde, les complots, et l’expansion de la division sectaire et confessionnelle dans la nation.

Votre Eminence… Si ces forces exploitent votre position sur la Syrie et votre lutte contre le complot visant à détruire la Syrie, en tant qu’Etat et Histoire, et à répandre le chaos sioniste-takfiri destructeur, pour porter atteinte à votre personne et à votre parti, nous affirmons notre soutien à votre position et aux héros de votre parti qui combattent auprès des héros de l’armée arabe syrienne (…) afin de protéger l’honneur, la dignité et l’avenir des générations d’une nation indépendante, libre, sure, et heureuse.

Votre Eminence… allez de l’avant et la nation entière est avec vous ».

 

Parmi les 59 signataires de cette lettre figurent 9 députés ou anciens députés jordaniens, cinq colonels et doyens à la retraite, et plusieurs professeurs universitaires.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=146936&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Fri

20

Dec

2013

Nous vengerons l’assassinat de Hajj Lakkis, et la guerre contre les takfiris est une guerre existentielle.

2- Français

A l’occasion de la commémoration du martyre du commandant de la résistance hajj Hassan Lakkis, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a promis les Israéliens de riposter à cet attentat assurant que le compte est toujours ouvert.

 

Sayed Nasrallah: «La guerre contre les takfiris est une guerre existentielle».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans son discours Sayed Nasrallah a dit : « Je vous remercie pour votre participation à cette cérémonie à l’occasion du martyre du hajj Hassan Lakkis. Ce genre de martyrs ne sont connus seulement dans leurs familles ou parmi leurs collègues. La nature de leurs missions ne permet pas qu’on les présente ou qu’on les fasse connaitre aux gens. Une fois qu’ils sont martyrs, on ne peut pas tout dire sur leur vie. Ces compagnons du jihad ne vivent que pour la résistance. Toute leur vie est inhérente à la résistance. Nous souhaitons qu’un jour nous pourrons révéler aux gens la nature de leurs missions. Alors que l’ennemi parle d’une guerre de cerveaux contre le Hezbollah, hajj Hassan fait partie de ces cerveaux.

 

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=11177&cid=342#.UrUmP9IW0bA

Read More 0 Comments

Wed

04

Dec

2013

L’Arabie derrière l’attentat contre l’ambassade iranienne

3- Français

S.Nasrallah: L’Arabie derrière l’attentat contre l’ambassade iranienne

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah a affirmé ce mardi que les différends entre l’Arabie et l’Iran sont d’ordre politique et non pas  confessionnel.

Lors d’une interview avec la chaine libanaise OTV, Sayed Nasrallah a affirmé que c’est l’Arabie saoudite qui ferme les portes face à tout rapprochement avec l’Iran qu’elle considère comme un pays ennemi.

Le problème de l’Arabie c’est qu’il se veut le leader des pays arabes et musulmans, a ajouté sayed Nasrallah. Il a également accusé les services de renseignements d'être derrière l'attentat visant l'ambassade iranienne à Beyrouth et les attentats en Irak.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=143175&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Thu

21

Nov

2013

Sayed Nasrallah reçoit Abdollahian

Français 

Le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a reçu jeudi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, en présence de l'ambassadeur d'Iran à Beyrouth, Ghadanfar Rokon Abadi, et de membres de la délégation iranienne qui accompagne M. Abdollahian.

Lors de la rencontre, ils ont discuté de derniers développements dans la région, surtout le double attentat terroriste contre l’ambassade d’Iran à Beyrouth.

Read More 0 Comments

Thu

14

Nov

2013

Nous n’échangeons pas la résistance et la Syrie par quelques portefeuilles ministériels

3- Français

A la fin de la commémoration du dixième jour de l'Achoura dans la banlieue Sud de Beyrouth, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah est apparu en personne devant des centaines de milliers de participants à la procession annuelle. Voici les idées principales du discours de Sayed Nasrallah :

«Que la paix de Dieu soit sur vous. Comme je vous ai remerciés hier, je vous remercie de tout mon cœur, vous, partisans de la religion de Dieu, partisans du prophète Mohamad, de l'imam Ali, et de l'imam Hussein, pour votre participation massive à cette procession. Vous êtes les partisans fidèles et sincères de l'imam Zin el Abidin qui a affronté courageusement le despote Yazid, en lui disant: "Tu me menaces par la mort. Sachez que la mort est pour nous une habitude et que le martyre est pour nous une dignité. 

Nous nous rassemblons ici cette année pour renouveler notre allégeance au maître des martyrs et des combattants qui a rejeté l'humiliation. 

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10920&cid=342#.UoSg9nBHJvE

Read More 0 Comments

Wed

13

Nov

2013

S.Nasrallah participe en personne: Rien ne pourra nous séparer de l’Imam Hussein

3- Français 

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah a défié les menaces sécuritaires pesant sur le Liban et participé en personne, mercredi soir, à la veille du martyre du petit fils du Prophète Mohammad (S), l’Imam Hussein (S), dans la banlieue de Beyrouth.

Pour Sayed Nasrallah, « Israël » se réjouit des conflits qui déchirent notre région. Netanyahu est devenu un expert dans les questions sunnites et chiites. Il a également évoqué la complicité de certains pays arabe avec "Israël" contre la Syrie et l’Iran.

Sayed Nasrallah a également prédit une participation massive demain jeudi le jour du martyre de l’Imam Hussein (S), malgré les menaces d’attentats. Rien ne pourra nous séparer de l’Imam Hussein, a-t-il assuré.
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=140524&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Tue

12

Nov

2013

L’assassinat du cheikh Ghié, un tournant grave et dangereux

3-Français 

Le secrétaire général du Hezbollah a fermement condamné l'assassinat d'un uléma à Tripoli, au Liban-Nord. 
Cheikh Saadeddine Ghiyé a été abattu mardi matin 12 novembre à bout portant par deux inconnus circulant à mobylette, dans le quartier de Bahsa, à Kobbé, dans le centre de Tripoli. Le dignitaire religieux a été mortellement blessé d'une balle dans la tête alors qu'il montait dans sa voiture. 
Sayed Nasrallah : l’assassinat du cheikh Ghié Un tournant grave et dangereux«Ce meurtre est une atteinte à la voie de la résistance et à toute personne favorable à l'unité et au rapprochement entre les musulmans», a affirmé sayed Nasrallah lors d'une allocution tenue à l'occasion de la huitième veillée de l'Achoura. «C'est une atteinte à tout individu dont les priorités diffèrent de celles de certaines parties takfiristes régionales et à toute personne ayant le courage de manifester son opposition à l'égard du takfirisme et du meurtre au Liban et dans la région». 

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10911&cid=342#.UoQUsnBHJvF

Read More 0 Comments

Fri

08

Nov

2013

la plupart du plan contre la Syrie a été torpillée

Français
«Nous avons torpillé la plupart du plan prévu pour la Syrie », c’est ce que le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a affirmé dans une allocution prononcée en présence d’un parterre de religieux experts dans la lecture de l’épopée de Karbala, qui commémorent le martyre du petit-fils du prophète Mohammad (s).
Et d’ajouter que «malgré l’entêtement de certains états dans la région à entraver la solution politique, seul le vrai l’emportera et la Syrie finira par récupérer».

Selon son éminence, l’axe de la guerre contre la Syrie se trouve dans l’impasse: « nous pouvons dire que nous nous trouvons au dernier quart d’heure avant la réalisation d’une nouvelle victoire historique et stratégique », a-t-il assuré.

S’agissant de l’implication du Hezbollah en Syrie, le numéro un du Hezbollah l’a qualifié de «nécessité et de devoir». «Si nous n’étions pas partis en Syrie, le Liban serait devenu un second Irak. Le mois dernier, 900 Irakiens sont tombés en martyre dans 300 attentats aux voitures piégées ou suicide», a-t-il indiqué.

Avant de tenir ses propos, Sayed Nasrallah avait dit que c’est après l’échec essuyé par le plan conçu contre la résistance et l’Iran que le tour de la Syrie est intervenu. «  A notre avis, ce qui était planifié contre la Syrie est beaucoup plus grand que ce qui l'était pour le Hezbollah en juillet 2006. La question dépasse de loin les réformes et le changement. il y avait un complot pour renverser le régime pour ses options politiques auprès de la résistance en Irak, en Palestine et au Liban . Ils voulaient lui faire payer le prix de ses choix c’est pour cela que nous sommes positionnés aux côtés du régime », a expliqué Sayed Nasrallah.

Selon son éminence, le Hezbollah ne cessera jamais ses sacrifices pour améliorer la situation du Liban et de la nation. «En juillet 2006, le monde entier  comploté  contre la résistance. D’aucuns ont misé sur sa défaite. Il ne manquait plus qu’ils envoient des navires pour nous emmener à Guantanamo comme de recherchés de justice. Mais en fin de compte, la victoire a été du ressort du Hezbollah qui est devenu une force régionale que tout le monde prend en considération», a-t-il conclu.

S’adressent aux organisateurs des cérémonies de Achoura, Sayed Nasrallah a insisté que les menaces proférées par les groupuscules takfiris de prendre à partie les célébrations de Achoura constitueront un motif de plus pour y participer plus efficacement et pour prononcer un discours en faveur de l’unité islamique et du rejet des discours sectaires et communautaires. «C’est grâce à l’Attention Divine qui nous sommes jusqu’à présent sains et saufs. La quantité des explosifs découverts dans la voiture piégée à Maamoura est beaucoup plus importante que ce qui a été véhiculé par les medias. Si le véhicule avait explosé, il aurait provoqué des destructions énormes et une véritable catastrophe humaine».

«La Résistance a présenté un modèle exemplaire au monde. Je voudrais signaler aujourd’hui à l’occasion de Achoura que nous faisons face à des défis continus, le premier étant celui que renforcions nos capacités de la résistance pour faire face au danger israélien», a-t-il précisé.   

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=139995&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 1 Comments

Fri

01

Nov

2013

An Nahar: Du nouveau dans le discours de Sayyed Nasrallah

Français 

AlManar
Les dossiers évoqués par le secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, dans sa dernière allocution télévisée, constituent une nouveauté dans le discours du leader du Hezbollah.

Première point inédit, l’invitation indirecte adressée par sayyed Nasrallah au chef du Courant du futur, Saad Hariri, à rentrer à Beyrouth. Cet appel a été précédé par un appel semblable adressé par le président du Parlement, Nabih Berry, à l’ancien Premier ministre.

Il s’agit d’une invitation sérieuse. Sayyed Nasrallah a commencé à adopter une nouvelle approche, convaincu que la page du passé a été tournée et que les signes d’une ère nouvelle commencent à se profiler à l’horizon.

Lors de sa dernière apparition télévisée, le leader du Hezbollah a semblé esquisser les contours d’une nouvelle feuille de route pour la période à venir, notamment sur le plan interne.

Il a appelé ses détracteurs à se rendre à l’évidence, et à accepter les contraintes de la situation qui prévaut actuellement et à ne pas tarder à accepter ce qui leur est offert, car l’avenir pourrait leur réserver des développements qui pourraient ne pas être dans leur intérêt.

Certains pensent que cette approche illustre une volonté du Hezbollah de modifier les règles du jeu ainsi que les bases de sa relation avec ses adversaires.

Autre nouveauté, l’allusion faite par sayyed Nasrallah sur le fait qu’une page de sept ans, remontant à l’adoption de la résolution 1559, a été tournée.

Pour parvenir à cette conclusion, sayyed Nasrallah s’est appuyé sur plusieurs données internes et externes. Les avancées réalisées sur le terrain en Syrie constituent, sans doute, l’un des plus importants facteurs de la confiance retrouvée par le Hezbollah.

Mais sur la scène interne aussi de nombreux autres facteurs rassurent le parti. Par exemple, à Tripoli, où le camp adverse, qui a voulu y attiser les feux afin d’épuiser le 8-Mars, notamment le Hezbollah, n’a pas réussi à atteindre ce but.

 Au contraire, les événements dans cette ville se sont répercutés négativement sur les personnalités tripolitaines de premier plan relevant du 14-Mars.

Sayed Nasrallah à ses cadres: Nous avons gagné, nos ennemis ont perdu

Pour sa part le quotidien proche du 14 mars, Al Joumhouria, le secrétaire général du Hezbollah, a rencontré, mercredi, un grand nombre de cadres supérieurs et religieux avec qui il a évoqué les derniers développements politiques. Il aurait déclaré à ses interlocuteurs: «Le camp de la guerre contre la Syrie a été défait et l’axe de la Résistance a remporté cette bataille. Nous sommes dans la dernière ligne droite pour concrétiser cette victoire.»

Evoquant le dossier syrien, sayyed Nasrallah a ajouté que «le camp de la guerre contre la Syrie est arrivé à une impasse. Il ne lui reste plus qu’à se plier aux nouvelles réalités et à prendre le chemin du règlement politique. Cependant, certains Etats régionaux continuent de dresser des obstacles mais ils arriveront, en fin de compte, à la conclusion que l’entêtement ne les mènera à rien».

Sur le plan libanais interne, le chef du Hezbollah a estimé que la période à venir devrait connaitre des éclaircies politiques, dans le sillage des déblocages régionaux et internationaux».

Au niveau de la sécurité, sayyed Nasrallah a exprimé la crainte d’attentats terroristes pendant les cérémonies d’Achoura, précisant que le parti a renforcé sa coordination avec les services de sécurité, qui disposent de toutes les données. A son tour, le Hezbollah prendra des mesures pour empêcher que des actes terroristes ne soient commis.

An Nahar + Al Joumhouria + Mediarama

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=138818&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Wed

30

Oct

2013

La proposition du vainqueur

Français

AlAhed News

Par Soraya Hélou

C’est un discours de victoire que le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a prononcé lundi à l’occasion du jubilé d’argent de l’hôpital Al Rassoul al Aazam. De nombreux observateurs l’ont d’ailleurs comparé au discours qu’il avait prononcé à Bint Jbeil en septembre 2006 à la suite de la victoire de la guerre de juillet. Et comme à chaque fois que le Hezbollah engrange des victoires, grâce à ses actions, à sa résistance, à sa vision et à sa conviction, sayedSayed Nasrallah a tendu la main à l’autre camp. Mais y a-t-il des sages capables de la saisir? Nasrallah a tendu la main à l’autre camp pour l’inviter à partager avec lui les bénéfices nationaux. C’est donc en toute noblesse et en toute grandeur d’âme que sayed Nasrallah a appelé le 14 Mars à accepter la formation d’un gouvernement sur la base de la formule proposée par le chef druze Walid Joumblatt «9,9,6». Et avec franchise, il a conseillé à ce camp d’accepter cette proposition aujourd’hui, car demain, elle pourrait bien être retirée. Il a même été encore plus clair, leur suggérant de faire en sorte d’arrêter les pertes car il est clair que leurs paris sur la chute du régime syrien sont définitivement perdus. Le secrétaire général du Hezbollah a ainsi tenu, comme à son habitude, le langage de la raison et de l’intérêt national. Mais y a-t-il dans l’autre camp des sages capables de saisir cette main tendue? S’il faut en croire les premières réactions rapportées par les médias, des piliers du 14 Mars n’ont retenu que «le ton confiant», allant même jusqu’à accuser le sayed de s’exprimer en «Guide suprême» de la République et à lui reprocher d’avoir désigné par le nom le royaume d’Arabie comme la partie dérangée par le compromis en train d’être conclu au sujet de la Syrie et qui privilégie désormais clairement la solution politique. Mais sayed Nasrallah ne l’aurait pas fait s’il n’estimait pas que, désormais, les choses sont claires et doivent être dites en toute franchise. De toute façon, les dirigeants saoudiens ne cachent pas leur mécontentement et leur colère, d’abord en refusant le siège qui leur a été offert au Conseil de sécurité et ensuite en exprimant par tous les moyens leur désapprobation et leur refus de la tenue de la Conférence de Genève 2. 

Read More 0 Comments

Tue

29

Oct

2013

L’Etat est au courant des réseaux terroristes et des voitures piégées mais ne fait rien!

3Français

A l'occasion du 25e anniversaire de la fondation de l'hôpital Ar-Rassoul el-Aazam, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours via un écran géant devant le cadre médical de l'hôpital. Après avoir exprimé sa fierté et son appréciation pour le grand service humanitaire rendu par les médecins et les employés dudit hôpital depuis sa fondation dans les années 80, Sayed Nasrallah a abordé les derniers évènements politiques sur la scène régionale et arabe.

Sur le plan politique, je commence par la Syrie, parce que ce qui se passe là-bas influence beaucoup la situation au Liban à tous les niveaux. Nous sommes tous conscients des ambitions et des attentes de l'autre camp politique au Liban qui mise sur la chute du régime en Syrie pour changer la donne dans notre pays mais ce fut tout à fait le contraire.

L'armée syrienne a réalisé de grands progrès sur le terrain alors que l'opposition syrienne n'a pas réussi à présenter une image positive de son action

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10797&cid=342#.Um861lPy0uM

Read More 0 Comments

Tue

24

Sep

2013

Jamais nos frères syriens ne nous ont parlé d’armes chimiques

3- Français

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah est intervenu ce lundi soir sur la chaine de télévision al-Manar pour commenter les derniers événements survenus sur la scène libanaise, syrienne et régionale. Voici les principales idées de son allocution télévisée :

Au sujet de l’explosion de Rweiss, les enquêtes ont montré la responsabilité des groupes takfiris opérant depuis la Syrie et agissant dans les rangs de l’opposition syrienne. Les services de l’Etat compétents ont abouti au même résultat. Nous n’allons pas évoquer les noms des personnes responsables mais nous attendons que l’Etat prenne les mesures nécessaires pour les traquer et les punir.

Certains pays du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite, insistent à accuser le Hezbollah et les gardiens de la révolution iranienne d’occuper la Syrie. Pour eux, il existe une occupation de la Syrie et les groupes rebelles sont la résistance contre cette occupation ! L’Arabie Saoudite part de cette accusation pour convoquer une intervention militaire internationale. Toute une campagne contre le Hezbollah est menée au Liban et partout dans le monde.

Cette accusation est erronée. Sachez qu’il n’existe qu’un nombre très limité des gardiens de la révolution islamique en Syrie qui vivent là-bas depuis des décennies. Est-ce que le Hezbollah a la capacité d’occuper la Syrie ? L’objectif réel de cette accusation est de démentir leur échec en Syrie. Cette coalition qui a misé sur la chute du régime en Syrie dès les premiers jours de la crise, a admis son échec et essaie de ne pas avouer cet échec en nous accusant d’occuper la Syrie.

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10559&cid=342

0 Comments

Fri

16

Aug

2013

Tout le Hezbollah prêt à se rendre en Syrie

3- Français

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a déclaré que les attentats menés par les groupes takfiris contre la banlieue Sud de Beyrouth et dans les autres régions libanaises ne feront jamais fléchir ni dissuader la résistance. Selon lui, si la bataille contre ces takfiris nécessite que tout le Hezbollah aille en Syrie, "moi et tout le parti irons là-bas", précisant qu'une guerre pareille sera moins couteuse que de les attendre venir à nos régions pour massacrer nos familles.

S'exprimant devant des milliers de partisans via un écran géant depuis le village de Aïta Chaab au Sud Liban, à l'occasion du septième anniversaire de la victoire de 2006, Sayed Nasrallah a appelé les familles sinistrées à la patience et à éviter toute réaction hâtive qui entraine le pays dans une guerre sectaire.

Tout en affirmant que les auteurs des attentats et des tirs de roquettes sont déjà connus par les services de sécurité, le chef de la résistance a demandé à l'Etat de prendre des mesures préventives et de démanteler les groupes takfiris pour ne pas entrainer le pays vers le gouffre.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=125717&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Fri

16

Aug

2013

Discours de Sayed Nasrallah à l'occasion de la 7ème commémoration de la victoire contre Israël en 2006

Français 

16/08/2013 19:11 Celui qui a pris la décision de détruire la région, veut détruire le Liban
16/08/2013 19:08 Si la bataille contre les terroristes nécessite que tout le Hezbollah se rende en Syrie, dont moi aussi, nous somme prêts à le faire
16/08/2013 18:54 Nous allons aussi triompher dans cette bataille contre les groupuscules takfiris terroristes comme nous avons triomphé contre Israël
16/08/2013 18:53 Si nous étions 100 en Syrie, nous serons 200, rien ne nous empêchera de continuer notre lutte en Syrie, et nous aurons le dernier mot
16/08/2013 18:50 Ceux qui croient qu'en tuant nos gens, ils vont nous arrêter, ce ne ne sont que des imbéciles qui n'ont pas consulté notre histoire et notre expérience
16/08/2013 18:49 Lorsque nous serons jugés devant Dieu, tous sauront que nous n'avons combattu que les groupucules takfiris
16/08/2013 18:48 Certains médias arabes comme Alarabiyya et Aljazerra ne sont pas seulement mensongers, mais ils fabriquent les mensonges
16/08/2013 18:46 Là où nous combattons au Liban, nous le faisons avec nos valeurs et nos principes
16/08/2013 18:46 Là où nous combattons, jamais nous ne tuons les civils, jamais nous ne liquidons les détenus, comme font les takfiris, jamais nous n'avons éliminé les blessés, alors que ces goupes les massacrent devant les caméras
16/08/2013 18:44 Si vous pensez croire punir le Hezbollah pour sa participation en Syrie, les groupuscules takfiris sont les plus nocifs pour le peuple syrien
16/08/2013 18:42 Les explosions et les attentats ne nous entraineront jamais vers la zizanie et la fitna
16/08/2013 18:40 J'en appelle les chiites en particulier, de ne jamais se laisser entrainer dans le piège de la dissension confessionnelle
16/08/2013 18:39 Ceux qui commettent ce genre d'attentats ne sont ni sunnite, ni syrien, ni palestinien,...., ce ne sont que des groupuscules takfiris criminels, dont le seul projet est de tuer, est de semer la mort, pas seulement au Liban
16/08/2013 18:38 Ce que je crains le plus pour vous c'est que vous soyez amenés à accuser les sunnites d'êtres derrière ces attentas, ou les Syriens, ou les palestiniens
Read More 0 Comments

Thu

15

Aug

2013

Sayed Nasrallah dévoile les secrets de la guerre de juillet

3- Français

A l'occasion du septième anniversaire de la victoire divine réalisée le 14 juillet 2006 par les combattants de la résistance au Liban contre les soldats sionistes, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a accordé une interview à la chaine de télévision alMayadeen, une interview animée par le journaliste Ghassan ben Jeddo.

Voici les principales idées évoquées lors de cette interview :

Pourquoi vos adversaires ne vous ont-ils pas laissé tranquille lors de la guerre de juillet 2006 ?

Au début je vous remercie pour vos efforts ainsi que l'équipe qui a préparé le documentaire de 33 jours de juillet. Nos ennemis ne nous laisseront jamais tranquilles tant que nous resterons une résistance. Les Américains, les Britanniques, les Français et plusieurs autres parties nous ont toujours proposé depuis 2000 l'argent et les armes à condition de renoncer à la cause palestinienne. Je vous rappelle que Dick Cheney a envoyé après les attentats du 11 septembre 2001 un journaliste pour nous proposer de garder nos armes, de libérer nos détenus, de nous offrir des millions de dollars, à condition de s'engager en discret de ne plus combattre «Israël». J'ai immédiatement rejeté l'offre sans recourir au conseil consultatif du Hezbollah. Je vous assure que le véritable problème c'est que nous sommes une résistance et que nous sommes décidés à le demeurer. Tout changera si l'on contacte les Américains ou autres parties pour leur dire que nous allons laisser la lutte contre «Israël».

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10253&cid=342#.UgzFmNKduoI

Read More 0 Comments

Sat

03

Aug

2013

Les chiites ne renonceront jamais à la cause palestinienne

3-Français

A l'occasion de la journée mondiale d'al-Qods proclamée par l'ayatollah l'imam Khomeiny au dernier vendredi de chaque mois du ramadan, et sous le slogan "al-Qods nous rassemble", le Hezbollah a organisé une cérémonie dans la banlieue Sud de Beyrouth à laquelle ont participé des milliers de partisans du parti. A la fin de la cérémonie, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a surpris les participants en apparaissant en personne dans le complexe du maitre des martyrs.

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10170&cid=342#.Ufyic6yyG00

Read More 0 Comments

Thu

25

Jul

2013

Les pays européens dorénavant complices dans toute nouvelle guerre israélienne

3- Français

A l'occasion d'un iftar organisé par les comités des femmes du Hezbollah au Liban, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé le discours suivant devant des milliers de femmes libanaises rassemblées à Beyrouth, au Sud et à la Békaa.

Sur le plan politique, Sayed Nasrallah a dit:

"Le plus important  en notre résistance c'est qu'elle est soutenue par la population libanaise, par ses partisans et qu'elle exprime leur volonté, leur dignité et leur vision pour la défense de leurs territoires et de leur souveraineté. Cette résistance a acquis  cette crédibilité dans le monde arabe et islamique grâce à ses sacrifices et ses exploits parce qu'elle n'a jamais reculé et n'a jamais été vaincue, mais aussi grâce à ses exploits sur le terrain et ses victoires.

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10099&cid=342#.UfDDKn95bIg

Read More 0 Comments

Fri

19

Jul

2013

Sayed Nasrallah: ’La résistance ne sera pas vaincue et l’armée doit être mise à l’abri des divergences internes’

3- Français

A l'occasion de l'iftar annuel organisé par le comité de soutien à la résistance islamique, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Narallah a tenu un discours via un écran géant devant des milliers de participants à la rupture du jeûn, dans la banlieue Sud, à la békaa et au sud Liban. Dans ce discours Sayed Nasrallah a dit:

"Dans le discours d'aujourd'hui, je voudrai parler du Liban. La résistance avait toujours une grande foi divine, une volonté et une décision de passer à l'acte. A tous ces facteurs, s'ajoute l'élément principal, celui de la vision claire. Dès le début, l'objectif de la résistance était de libérer les territoires libanais, les détenus dans les prisons et restituer les corps des martyrs, afin de contribuer à protéger le Liban contre les dangers israéliens. L'objectif de la protection du Liban contre les dangers sionistes est toujours en vigueur.

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10065&cid=342#.UemmH0rt-gE

A l'occasion de l'iftar annuel organisé par le comité de soutien à la résistance islamique, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Narallah a tenu un discours via un écran géant devant des milliers de participants à la rupture du jeûn, dans la banlieue Sud, à la békaa et au sud Liban. Dans ce discours Sayed Nasrallah a dit:

"Dans le discours d'aujourd'hui, je voudrai parler du Liban. La résistance avait toujours une grande foi divine, une volonté et une décision de passer à l'acte. A tous ces facteurs, s'ajoute l'élément principal, celui de la vision claire. Dès le début, l'objectif de la résistance était de libérer les territoires libanais, les détenus dans les prisons et restituer les corps des martyrs, afin de contribuer à protéger le Liban contre les dangers israéliens. L'objectif de la protection du Liban contre les dangers sionistes est toujours en vigueur.

Read More 2 Comments

Sat

15

Jun

2013

Le déchainement des pays contre le Hezbollah est dû au début de l’échec de leur projet

3- Français

Le déchainement des pays contre le Hezbollah est dû au début de l’échec de leur projet

A l'occasion de la journée du combattant blessé du Hezbollah, le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a tenu un discours devant des partisans rassemblés dans la banlieue Sud de Beyrouth, dans la Békaa, et au Sud Liban. Dans ce qui suit la partie politique de son discours :

«Que la paix de Dieu soit sur vous. En cette occasion qui nous est chère, celle de la journée du combattant blessé, je vous remercie pour votre présence ici et dans les régions de Beyrouth, de la Békaa et du Sud. Je voudrai au début saluer les frères et sœurs blessés présents dans les différentes salles ou qui nous regardent à travers l'écran...

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=9727&cid=342

Read More 0 Comments

Sat

25

May

2013

Le Hezbollah ne peut être dans l’axe des USA,Israël et des arracheurs des coeurs

3- Français

Le Hezbollah ne peut être dans l’axe des USA,Israël et des arracheurs des coeurs

Selon le numéro un du Hezbollah, ce qui se passe en Syrie n’est pas seulement une atteinte directe à la Résistance et à son axe de la part de l’axe qui s’est constitué dans la région, sous la direction des Américains et qui comprend entre autre les groupuscules takfiris, dont l’accès en Syrie leur a été facilité,  « aussi bien pour se débarrasser du pouvoir en Syrie que d’eux ».

….

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=113629&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Fri

10

May

2013

Sayed Nasrallah: «Nous sommes prêts à recevoir toute sorte d’armes syriennes»

3- Français

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a déploré la faiblesse du régime arabe officiel qui permet à l'ennemi sioniste de profiter des opportunités pour imposer de nouvelles équations sur le terrain, notamment en Palestine. S'exprimant à l'occasion du 25ème anniversaire du lancement de la radio de la résistance islamique AnNour, Sayed Nasrallah a accusé les pays du printemps arabe de se comporter avec la cause palestinienne comme si elle était un fardeau historique et de faire de la division confessionnelle et des tueries leur priorité. Il a par ailleurs mis en garde contre la reconnaissance de l’Etat juif d’Israël et a appelé le peuple palestinien à miser seulement sur les pays et les parties qui soutiennent sa cause depuis des dizaines d’années.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=111300&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

 

Read More 0 Comments

Thu

09

May

2013

2013-05-09 Discours de Sayyed Hassan Nasrallah à l'occasion de la commémoration de 25 ans de la radio Nour

Sayyed Hassan Nasrallah
Sayyed Hassan Nasrallah
Read More 0 Comments

Thu

02

May

2013

La franchise, l’autre face du courage

Français

Soraya Hélou- Moqawama

C'est un discours différent que le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a prononcé mardi 30 avril. Différent à la fois par le ton et par le contenu. Le ton était ainsi plus direct qu'à l'accoutumée et plus rapide.
Le sayed ne voulait certes pas s'étendre, ayant de nombreux points à développer en un relatif court laps de temps. Mais dans le contenu, il y avait aussi moins d'explications et plus de déclarations catégoriques et claires comme si quelque part, l'homme avec tout ce qu'il représente avait décidé de ne plus prendre des gants pour s'exprimer, comme il le fait d'habitude, non par crainte des réactions du camp adverse, mais par égard pour les sentiments de ceux qui ne sont pas forcément de son bord.
http://french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=9315&cid=284

Read More 0 Comments

Tue

30

Apr

2013

S.Nasrallah: les vrais amis de la Syrie empêcheront sa chute

Français

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a affirmé lors d’une intervention sur la chaine AlManar  ce mardi (30 avril) que les vrais amis de la Syrie empêcheront sa chute entre les mains des Américains, des Israéliens et des takfiris. Sayed Nasrallah a ajouté que « l’objectif de la guerre en Syrie est de la détruire et d’en faire un Etat faible et fragile à l’instar de certains pays du printemps arabe »

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=109950&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Mon

29

Apr

2013

Rencontre S.Nasrallah-Bogdanov : Moscou chez le camp de la résistance?

Français

AlManar

Quant à la deuxième rencontre, celle qui l’a réuni avec son numéro un, Sayed Hassan Nasrallah, il s’avère qu’elle a été la dernière rencontre effectuée par Bogdanov, avant les visites d’adieux officiels. Selon le quotidien libanais Assafir, il est resté jusqu’à l’aube du dimanche avec Sayed Nasrallah, à écouter avec une grande attention l’approche du Hezbollah de la crise en Syrie.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=109769&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

 

Read More 0 Comments

Sun

28

Apr

2013

Sayyed Hassan Nasrallah a reçu Bogdanov

Français

AlManar

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah s'est réuni avec le ministre adjoint des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov le samedi soir.

Au cours de la réunion, à laquelle ont assisté l'ambassadeur de Russie au Liban Alexander Saspkin et le responsable des relations internationales du Hezbollah Ammar Moussawi, il a été question  des conditions politiques et des développements dans la région, notamment au Liban et en Syrie.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=109599&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Read More 0 Comments

Sat

27

Apr

2013

Il faut tuer le secrétaire général du Hezbollah

Français

AlManar

C'est le maire israélien de la ville de Haïfa Youni Yahef qui en a appelé à assassiner le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, pour faire cesser les menaces du Hezbollah contre Israël.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=109489&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1

Read More 0 Comments

Sat

13

Apr

2013

La grande leçon de patriotisme d’Hassan Nasrallah

Français

VoltaireNet- Ghaleb Kandil

Le secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, a donné une bonne leçon de civisme et de patriotisme à tous ses détracteurs et adversaires qui le soupçonnent des plus mauvaises intentions et l’accusent des pires maux.

http://www.voltairenet.org/article177274.html

Read More 0 Comments

Thu

28

Feb

2013

Sayed Nasrallah: "Que personne ne fasse de faux calculs envers nous"

Français
Sayed Nasrallah: "Que personne ne fasse de faux calculs envers nous"
Dans une intervention télévisée ce mercredi soir, le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a rejeté les rumeurs selon lesquelles il a été blessé à la frontière avec la Syrie, et appelé les parties qui cherchent à provoquer une guerre sunnite-chiite à s'assurer de leurs rumeurs.
http://french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=8795&cid=288

0 Comments