Fri

08

Nov

2013

la plupart du plan contre la Syrie a été torpillée

Français
«Nous avons torpillé la plupart du plan prévu pour la Syrie », c’est ce que le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a affirmé dans une allocution prononcée en présence d’un parterre de religieux experts dans la lecture de l’épopée de Karbala, qui commémorent le martyre du petit-fils du prophète Mohammad (s).
Et d’ajouter que «malgré l’entêtement de certains états dans la région à entraver la solution politique, seul le vrai l’emportera et la Syrie finira par récupérer».

Selon son éminence, l’axe de la guerre contre la Syrie se trouve dans l’impasse: « nous pouvons dire que nous nous trouvons au dernier quart d’heure avant la réalisation d’une nouvelle victoire historique et stratégique », a-t-il assuré.

S’agissant de l’implication du Hezbollah en Syrie, le numéro un du Hezbollah l’a qualifié de «nécessité et de devoir». «Si nous n’étions pas partis en Syrie, le Liban serait devenu un second Irak. Le mois dernier, 900 Irakiens sont tombés en martyre dans 300 attentats aux voitures piégées ou suicide», a-t-il indiqué.

Avant de tenir ses propos, Sayed Nasrallah avait dit que c’est après l’échec essuyé par le plan conçu contre la résistance et l’Iran que le tour de la Syrie est intervenu. «  A notre avis, ce qui était planifié contre la Syrie est beaucoup plus grand que ce qui l'était pour le Hezbollah en juillet 2006. La question dépasse de loin les réformes et le changement. il y avait un complot pour renverser le régime pour ses options politiques auprès de la résistance en Irak, en Palestine et au Liban . Ils voulaient lui faire payer le prix de ses choix c’est pour cela que nous sommes positionnés aux côtés du régime », a expliqué Sayed Nasrallah.

Selon son éminence, le Hezbollah ne cessera jamais ses sacrifices pour améliorer la situation du Liban et de la nation. «En juillet 2006, le monde entier  comploté  contre la résistance. D’aucuns ont misé sur sa défaite. Il ne manquait plus qu’ils envoient des navires pour nous emmener à Guantanamo comme de recherchés de justice. Mais en fin de compte, la victoire a été du ressort du Hezbollah qui est devenu une force régionale que tout le monde prend en considération», a-t-il conclu.

S’adressent aux organisateurs des cérémonies de Achoura, Sayed Nasrallah a insisté que les menaces proférées par les groupuscules takfiris de prendre à partie les célébrations de Achoura constitueront un motif de plus pour y participer plus efficacement et pour prononcer un discours en faveur de l’unité islamique et du rejet des discours sectaires et communautaires. «C’est grâce à l’Attention Divine qui nous sommes jusqu’à présent sains et saufs. La quantité des explosifs découverts dans la voiture piégée à Maamoura est beaucoup plus importante que ce qui a été véhiculé par les medias. Si le véhicule avait explosé, il aurait provoqué des destructions énormes et une véritable catastrophe humaine».

«La Résistance a présenté un modèle exemplaire au monde. Je voudrais signaler aujourd’hui à l’occasion de Achoura que nous faisons face à des défis continus, le premier étant celui que renforcions nos capacités de la résistance pour faire face au danger israélien», a-t-il précisé.   

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=139995&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Write a comment

Comments: 1
  • #1

    Marie Moussa (Saturday, 09 November 2013 00:11)

    So proud to have him.