Jamais nos frères syriens ne nous ont parlé d’armes chimiques

3- Français

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah est intervenu ce lundi soir sur la chaine de télévision al-Manar pour commenter les derniers événements survenus sur la scène libanaise, syrienne et régionale. Voici les principales idées de son allocution télévisée :

Au sujet de l’explosion de Rweiss, les enquêtes ont montré la responsabilité des groupes takfiris opérant depuis la Syrie et agissant dans les rangs de l’opposition syrienne. Les services de l’Etat compétents ont abouti au même résultat. Nous n’allons pas évoquer les noms des personnes responsables mais nous attendons que l’Etat prenne les mesures nécessaires pour les traquer et les punir.

Certains pays du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite, insistent à accuser le Hezbollah et les gardiens de la révolution iranienne d’occuper la Syrie. Pour eux, il existe une occupation de la Syrie et les groupes rebelles sont la résistance contre cette occupation ! L’Arabie Saoudite part de cette accusation pour convoquer une intervention militaire internationale. Toute une campagne contre le Hezbollah est menée au Liban et partout dans le monde.

Cette accusation est erronée. Sachez qu’il n’existe qu’un nombre très limité des gardiens de la révolution islamique en Syrie qui vivent là-bas depuis des décennies. Est-ce que le Hezbollah a la capacité d’occuper la Syrie ? L’objectif réel de cette accusation est de démentir leur échec en Syrie. Cette coalition qui a misé sur la chute du régime en Syrie dès les premiers jours de la crise, a admis son échec et essaie de ne pas avouer cet échec en nous accusant d’occuper la Syrie.

http://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=10559&cid=342

Write a comment

Comments: 0