La franchise, l’autre face du courage

Français

Soraya Hélou- Moqawama

C'est un discours différent que le secrétaire général du Hezbollah sayed Hassan Nasrallah a prononcé mardi 30 avril. Différent à la fois par le ton et par le contenu. Le ton était ainsi plus direct qu'à l'accoutumée et plus rapide.
Le sayed ne voulait certes pas s'étendre, ayant de nombreux points à développer en un relatif court laps de temps. Mais dans le contenu, il y avait aussi moins d'explications et plus de déclarations catégoriques et claires comme si quelque part, l'homme avec tout ce qu'il représente avait décidé de ne plus prendre des gants pour s'exprimer, comme il le fait d'habitude, non par crainte des réactions du camp adverse, mais par égard pour les sentiments de ceux qui ne sont pas forcément de son bord.
http://french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=9315&cid=284

Write a comment

Comments: 0